Saison 7

De Wiki BattleParis
Aller à : navigation, rechercher
État de la carte à la clôture de la Saison 7
Schéma de toutes les modifications de quartiers à la suite de la fusion Grenelle (équipe) / Les Champs. En rouge les anciennes frontières et nom de quartiers.
L'équipe de Bercy lors de la remise des Trophées à Le Planète Mars.

La saison 7 a commencée le 1er juin 2014, pour se terminer le 31 août 2014. Première victoire pour Bercy, et deuxième titre de meilleur joueur de la Saison pour Brooganboo.

Bâtie sur de profonds changements comme la règle du compte unique et la fusion de Grenelle (Equipe) et Les Champs au sein de Chaillot, sans compter les départs en vacances, la Saison 7 fut très différente de la précédente, qui avait vu pas moins de 4 camps se disputer la première place au détriment des plus petits camps, quasiment rayés de la carte pour certains.

Liste des changements de quartiers

Lutèce :

Montmartre :

Belleville :

Bercy :

Montparnasse :

Grenelle / Les Champs :

Classement des équipes

# Camp Score Héros Joueurs
1 Bercy 20.16 % Brooganboo 209
2 Belleville 17.05 % France & Julien_ap 313
3 Chaillot 10.47 % dannywilde 216
4 Montparnasse 9.69 % THE ZLATAN 219
5 Lutèce 8.91 % LordTink 187
6 La Plaine 8.53 % flolensois 132
7 Les Roses 8.14 % Arlem 114
8 La Défense 6.59 % Kenshiro 156
8 La Forêt 6.59 % Squall77 158
10 Montmartre 3.88 % Sigma 223

Compte-Rendu

  • Souvent sur le podium mais jamais victorieux, Bercy décroche enfin sa première étoile, et de quelle façon ! Ceux qui aiment à penser que le monde entier se ligue contre eux tiennent la plus belle des revanches. Avec une défense irréprochable en début de saison et des escarmouche-test pour repérer les quartiers peu checkés en 2e partie de saison, ils auront rapidement menés. Timidement au début, pour finir sur les chapeau de roues en tenant à distance des bellevillois tout aussi remontés, grâce à des raids impressionnants dans toute la couronne de banlieue parisienne. Peu de camps auront atteint les 20% en fin de saison.
  • Après son surprenant come-back de fin de saison 6, Belleville a passé la seconde. Toujours en danger sur certains de leurs quartiers, la bataille de Ménilmontant leur aura appris à les défendre férocement. Peu motorisés donc peu présents en banlieue, c’est le voisin Montmartrois qui aura fait les frais de leur mobilisation, avec la seule capture de QG de cette saison. Faisant jeu égal avec le futur champion une bonne partie de la saison, un coup de mou à mi-saison les aura sûrement privé du titre, malgré une organisation redoutable en 2e partie de saison et un % équivalent au champion de la saison dernière. Nul doute que leur remontée aura poussée Bercy à se dépasser.
  • Chaillot, le nouveau camp issu de la fusion des petits poucets Grenelle (Equipe) et les Champs, n’aura mis qu’une saison à monter sur le podium. Portés par les héros des Champs DannyWilde, la Fille de l’Air et Certes de Grenelle, ils auront alternés les performances variables. Rapidement dépassés sur les Champs par Belleville et la Forêt, ainsi qu’autour de le QG par Montparnasse, ils auront parfaitement réussis à tenir ce dernier, que certains annonçaient pourtant comme compliqué. Avec quelques captures de prestiges intra-muros comme Saint-Lambert, Arsenal et le Faubourg Montmartre, c’est surtout le grand nombre de quartiers adjacents de la Défense qui leur aura assuré la 3e place.
  • Le champion en titre Montparnasse n’aura pas coupé au coup de blues du vainqueur. Pris en tenaille par le futur champion Bercy à l’est, le nouveau venu motivé Chaillot et des Roses qui en ont assez de servir de jardin pour les muses, la saison fut compliquée. Seule une brèche sur leur front nord face à Lutèce et Chaillot leur permirent de respirer, couplé aux discrètes prises de La Garenne-Colombes et Romainville à des camps pas forcément à leur avantage cette saison. À leur corps défendant, ils auront même en partie offert le titre à Bercy avec pas moins de 6 quartiers offerts aux jaunes.
  • Lutèce, seule équipe doublement étoilée, a bien cru toucher le fond cette saison. Victime du transfert de quelques cadres pour d’autres équipes, seul restait un noyau (très) restreint autour de LordTink et EtienneMarcel. Mis à mal par Bercy au nord, Belleville et Montparnasse au sud et un temps Chaillot à l’est, la défense fut (très) compliquée. Ce n’était sans compter sur la motivation et l’organisation des survivants, qui réussirent à relever la tête dans les derniers jours avec des raids de diversion bien ciblés en défense et à Chaillot, arrachant une 5e place inespérée.
  • S’il y a bien une surprise dans ce classement avec Chaillot, c’est La Plaine. Traditionnel souffre-douleur du jeu avec moins de 3% il y a 2 saisons, les soucis android leur firent du mal en début de saison, mais n'empêchèrent pas non plus leur réveil en fin de saison une fois ces derniers en grande partie résolus. Libérés de la pression d’une Forêt endormie, c’est surtout Bercy qui leur causa des soucis, sans pour autant réussir à les enfoncer. Ils réussir même à accrocher une capture de prestige avec les Halles intra-muros, mais ratèrent de peu le Sentier faute à une absence de mobilisation le jour de la finale.
  • Les Roses, la petite équipe qui grimpe doucement mais sûrement. Renforcés par quelques transfuges lutéciens, ils souffrirent face à Montparnasse en début de saison, mais réussirent cette fois à tenir brillamment face à leurs traditionnels bourreaux. C’est Bercy en revanche qui les mirent à la peine, attaquant des quartiers où ils ne disposent que de peu de soldats comme l’Haÿ-les-Roses. Ajoutez à ça des captures de quartiers compliqués comme Châtelet ou Gennevilliers, et vous obtenez une saison somme toute solide.
  • La Défense a fait le yo-yo. Après un départ canon en forme de razzia sur Chaillot et un groupe très actif, les choses se compliquèrent à mi-saison. La faute à quelques joueurs peu scrupuleux et à une ambiance en berne. Victime du début de mobilisation de Chaillot, futur 3e, ils eurent du mal à tenir leurs quartiers sur la fin, malgré la prise de Bagnolet et un bon coup à Butte-aux-Cailles… qui finira dans l’eau (jaune). Ils gagnent cependant un quartier par rapport à la Saison 6.
  • La Forêt, champions de la Saison 5 ont-ils voulu refaire le coup du réveil tardif comme en Saison 6 ? Dans le Top 5 jusqu’à quelques jours de la fin grâce à leur domination habituelle sur les Champs et en bordure de la Plaine, ils se firent surprendre par les raids de Chaillot et Belleville sur la plus belle avenue du Monde, et par des Oranges bien décidés à récupérer leurs quartiers, pour une fois. Le réveil n’aura cet fois pas eu lieu, avec une triste avant-dernière place. À leur décharge ils auraient été deux places plus haut avec le même nombre de quartiers la saison précédente, la faute à un resserrement de la concurrence.
  • Cette fois c’est bon, Montmartre a touché le fond. Pilonnés par des Bellevillois revanchards après l’âpre lutte de Ménilmontant, la réaction fut… inexistante. Les échos de NewJulious résonnent encore dans un mur vide de toute réaction, chose d’autant moins explicable de part leur 2e place en nombre de joueurs actif sur la saison, à égalité avec Montparnasse. Preuve en est que même avec un groupe réduit la motivation et l’organisation priment sur le nombre, comme l’ont prouvé les lutéciens. La capture de leur QG par Belleville la veille de la finale fut assez représentatif, à défaut d’avoir changé quoi que ce soit au classement : aucune rebond d’orgueil. Le mystère de la Saison.

Compte-Rendu alternatif de Caliken

BERCY MEURTRI, BERCY HUMILIÉ, BERCY HAÏ, MAIS BERCY... VICTORIEUX !

Après de longues saisons à braver l'ennemi sans faillir, smartphone brandit au bras tel le glaive de la justice, après d'épiques batailles où le courage de nos hommes n'eut d'égal que l'énergie de nos femmes et inversement, après d'innombrables saison à frôler l'ange de la victoire sans jamais ne toucher que le bout de ses plumes, Bercy, enfin, recouvre d'or la plus belle capitale du monde, la sublimant pour toujours, dans une saison que d'aucuns baptisent déjà "la Consécration".

Une saison où la justice, enfin, révéla le potentiel infini de cette équipe d'âmes nobles et généreuses. Au diable les privilèges des suzerains aux multiples smartphones, cette fois-ci, seuls le coeur et le courage parlèrent. La masse du peuple jaune, besogneux et châleureux, put enfin s'épanouir, tel le tournesol au soleil. Et face à l'implaquable réalité, tel le saumon d'or remontant le fleuve, Bercy s'accrocha au firmament, étoile parmi les étoile. Mais là où d'autres auraient pu pêcher par orgueil, ceux que l'on nommait déjà les "Poussins de la Victoire", restèrent fermes et honorables. Le prolétaire sait que rien n'est acquis et qu'il doit se battre fièrement pour protéger ce qu'il a acquis chèrement. Tandis que les autres abandonnaient déjà, se contentant, tels d'avides charognard, du cadavre encore fumant de leurs proies pourpres, Bercy continua son escalade vers l'excellence, dépassant les 20 %, et allant conquérir et couvrir de jaune cette carte arc-en-ciel.

Aujourd'hui, alors que la saison a passé, on entend encore, au milieu du fracas des bombes et des cris, le murmure de ces chevaliers d'or, fantômes d'un passé si proche, tisser de leur voix d'ange ces lettres de feu orifère.

A jamais Bercy. Ceux qui furent si doux Les futures saisons aussi, Bercy, Bercy beaucoup

Amen

Déroulé de la saison

Période Joueur Points Annonce
Saison 7 Brooganboo 3 421 C'est la bonne pour Bercy ! Duel au sommet avec Belleville, 2e titre pour Broo.
Août 2014 flolensois 1 216 Flolensois rafle le titre mensuel devant les jaunes Heimefe et Sylki.
Ep13 : du 25/08 au 31/08 Kenshiro 313 Kenshiro fait son barou d'honneur à la Défense, devant Mido1981 et Heimefe.
Ep12 : du 18/08 au 24/08 Sylki & Heimefe 441 Sylki et Heimefe de Bercy réalisent un doublé en or, devant Flolensois de la Plaine.
Ep11 : du 11/08 au 17/08 l'infiltré 268 L'infiltré et Flolensois de la Plaine ajoutent des vitamines devant the Zlatan.
Ep10 : du 04/08 au 10/08 Flolensois 347 Flolensois de la Plaine au top, devant Yellowpanda et Gazelle de Bercy.
Ep09 : du 28/07 au 03/08 France 389 La Bellevilloise France domine les vétérans Brooganboo et Dannywilde.
Juillet 2014 Brooganboo ≈ 1 240 Brooganboo joue les caméléons et fini à la Mad Max.
Ep08 : du 21/07 au 27/07 Damdosda & Mr_Prince 379 Damdosda le lutécien et Mr Prince ex-æquo, suivis du Coco de Belleville.
Ep07 : du 14/07 au 20/07 Tofimaxxx 338 Tofimaxxx de Montparnasse devant les vétérans Zlatan et Dannywilde.
Ep06 : du 07/07 au 13/07 Garuda 391 Garuda de la Forêt et Zlatan de Montparnasse passent devant Brooganboo.
Ep05 : du 30/06 au 06/07 Brooganboo 412 Doublé de Brooganboo, qui vient chatouiller les deux forestiers au général.
Juin 2014 Fyp & Squall 1 426 Égalité parfaite entre les deux leaders du classement, Fyp et Squall de la Forêt.
Ep04 : du 23/06 au 29/06 Brooganboo 390 Brooganboo, Squall et Bam sur le podium. Wham bam thank you ma'am!
Ep03 : du 16/06 au 22/06 Kenshiro 405 Le guerrier Kenshiro de la Défense prend le dessus sur les deux forestiers.
Ep02 : du 09/06 au 15/06 Fyp 409 Les forestiers Fyp et Squall remettent ça, confirmant leur bon départ au général.
Ep01 : du 02/06 au 08/06 Fyp & Squall 316 Doublé forestier de Squall et Fyp, devant Jenkins de Belleville.

Médailles lancées

Les stats

Line vers les stats de la S7 : [1]

Quartiers les plus checkés :

# Quartier Checkins
1 [[]]
2 [[]]
3 [[]]
4 [[]]
5 [[]]
6 [[]]
7 [[]]
8 [[]]
9 [[]]
10 [[]]

Quartiers les plus minés :

# Quartier Explosions
1 [[]]
2 [[]]
3 [[]]
4 [[]]
5 [[]]
6 [[]]
7 [[]]
8 [[]]
9 [[]]
10 [[]]

Artificiers :

# Joueur Explosions
1 [[]]
2 [[]]
3 [[]]
4 [[]]
5 [[]]
6 [[]]
7 [[]]
8 [[]]
9 [[]]
10 [[]]

Démineurs :

# Joueur Déminage
1 [[]]
2 [[]]
3 [[]]
4 [[]]
5 [[]]
6 [[]]
7 [[]]
8 [[]]
9 [[]]
10 [[]]

Chairs-à-canon :

# Joueur Vol planés
1 [[]]
2 [[]]
3 [[]]
4 [[]]
5 [[]]
6 [[]]
7 [[]]
8 [[]]
9 [[]]
10 [[]]

Pipelettes :

# Joueur Blablablas
1 [[]]
2 [[]]
3 [[]]
4 [[]]
5 [[]]
6 [[]]
7 [[]]
8 [[]]
9 [[]]
10 [[]]