Saison 8

De Wiki BattleParis
Aller à : navigation, rechercher
État de la carte à la clôture de la Saison 8
L'équipe de Montparnasse lors de la remise des Trophées à Le NordMarais.

La saison 8 a commencé le 3 septembre 2014, pour se terminer 30 novembre 2014. Montparnasse gagne sa 2e étoile, et Brooganboo son 3e titre de meilleur joueur de la saison.

Classement des équipes

# Camp Score Héros Joueurs
1 Montparnasse 19.77 % Bam 162
2 Belleville 17.83 % dannywilde 265
3 Bercy 14.73 % Brooganboo 175
4 Lutèce 10.85 % Necroli 201
5 La Plaine 10.47 % steack95 121
6 La Défense 9.30 % Fred92150 116
7 La Forêt 8.53 % Fyp 143
8 Montmartre 4.65 % Sigma 145
9 Les Roses 2.33 % Skilled 104
10 Chaillot 1.55 % Arnoulte 116

Remise de Trophées

La Remise de Trophées de la saison 8 a eu lieu le 18 décembre 2014 à le Nord Marais, dans le quartier Saint-Martin.

Compte-Rendu

Repartant avec les mêmes règles que la saison précédente, les principaux changements furent de nombreux transferts de joueurs, surtout de la Défense à Lutèce et de Belleville aux Roses. Bercy a maintenu ses quartiers géants de banlieue, Montparnasse reprend sa domination sur les Roses, La Défense et la Plaine conservent une bonne partie de leurs quartiers d'origine, Chaillot et Montmartre pillés en intra-muros.

1. Montparnasse a fait le hold-up parfait ! Discrets mais solides la majeure partie de la saison en travaillant en sous-marin, ils n’ont pas trop forcé sur les quartiers plus difficile à tenir, lâchant par exemple leur flanc est face à Bercy et la Défense. Restant toujours à proximité du trio de tête, ils ont tout comme Belleville profité de la chute de Lutèce. Annexant progressivement des Roses démunies, tout le monde les voyait arriver sur le prestigieux QG de Chaillot, ce qui fut fait quelques jours avant la fin malgré la résistance des bleus. Ce n’était sans compter la cerise de Cachan ! Ayant précieusement retenu leurs checks sur le QG des Roses toute la saison, il fallut une mobilisation d’une trentaine de joueurs pour renverser le quartier, de peu, mais suffisamment pour leur assurer la victoire à quelques minutes de la fin dans un final haletant.

2. Belleville a officiellement gagné ses galons de Poulidor du jeu. Remontés à blocs, remarquablement organisés, ayant réalisé un nombre de raids hallucinant (une quarantaine recensés), les bellevillois ne se sont pas attachés aux défis les plus faciles. Une fois les quartiers montmartrois annexés face à des rouges toujours en difficulté, les batailles face à Bercy et Lutèce furent féroces. Il faut dire que les options étaient restreintes, étant peu présents en banlieue et sans QG adverse à viser. Sécurisant patiemment quartier par quartier, peu de leurs objectifs ne furent pas atteints. Au coude-à-coude avec Montparnasse dans les derniers jours, Vanves devait être une diversion coûteuse pour récupérer Bourg-la-Reine, et reprendre la tête avec la Cité Universitaire peu checkée. Ce n’était sans Cachan, et le rush final au QG de Montparnasse fut autant un coup d’éclat qu’une résignation.

3. Après sa première étoile, Bercy a réalisé une saison aussi sérieuse que tranquille, à quelque détails près. Toujours aussi intraitables sur leurs quartiers, malgré une pique rouge à Aligre, ils n’ont guère que troqué que Val-de-Grâce, Neuilly-Plaisance et Maisons-Alfort contre Abbesses, Opéra et les Lilas entre la mi-saison et la finale. Leurs batailles les plus importantes furent néanmoins parmi les quartiers les plus checkés du jeu, avec les quartier géant de la Défense et la Plaine, Opéra où ils épuisèrent le dauphin Belleville, ou Palais-Royal où ils firent de même avec Lutèce.

4. La saison de toutes les émotions pour Lutèce. Après une 5e place arrachée suite à une saison 7 catastrophique, l’équipe a fait une saison en miroir pour la 8, avec une demi-saison quasi parfaite, tenant la tête avec Belleville, avant de s'effondrer dans les dernières semaines. Les raisons déjà abondamment discutées, tiennent autant d’un effet de palier du bonus de pondération, à corriger, qu’une défense « sur le fil » de la plupart de leur quartier d’origine. Avantagée une bonne partie de la saison en étant pourtant une des équipe les plus nombreuse, la perte du bonus a surtout eu un effet de loupe sur leurs faiblesses défensives. Reste de belles batailles (les verts frémissent encore face aux zombies de Faubourg Saint-Denis), et on l’espère de belles rencontres avant une nouvelle renaissance.

5. La révélation de la saison est sans aucun doute La Plaine ! Éternel petit poucet du jeu, les oranges ont appris à recruter et à s’organiser. Solides sur leurs quartiers pas forcément facile à tenir (comme beaucoup de camps de banlieue), ils ont su résister aux assauts de Bercy et Lutèce, rendant coup pour coup à ces derniers. Très actifs au centre de Paris, ils ont fait des Halles le quartier intra-muros le plus checké de la saison, et comptes des prises intéressantes comme la Chapelle ou les Épinettes. Leur mobilité leur a aussi permis d’arracher des quartiers en banlieue, comme Villemomble, Vitry ou le Kremlin-Bicètre. La 4e place ex-æquo avec Lutèce s’est même jouée dans les dernières minutes à Quatre-Chemins prêt, que la Forêt a refusé de lâcher. Prometteur pour la suite !

6. Isolé de la plupart des points chaud du jeu, La Défense s’est glissé à une honorable 6e place en toute discrétion. D’abord taquinés par Chaillot, les difficultés d’organisation et de motivation des bleus leur ont permis de tenir Boulogne-Billancourt. Débarrassés de la mauvaise ambiance qui a pu y régner, ils s’offrirent même le luxe de prendre deux quartiers d’origine du futur champion Montparnassien, et des Carrières montmartroises leur assurant leur place.

7. Comme à son habitude, La Forêt s’est réveillée sur la fin. En difficulté sur certains de ses quartiers, elle a récupérée au sud (Joinville, Maisons-Alfort…) ce qu’elle a finit par perdre au nord (Pantin Ville, les Lilas…), tout en conservant les prestigieux quartiers des Champs-Élysées (Faubourg Saint-Honoré, Triangle d’Or). Si ils perdirent la dernière bataille des Lilas, ils réussirent à conserver Quatre-Chemins face à des Oranges sous vitamines.

8. Après avoir touché le fond la saison dernière, le bouchon Montmartre remonte doucement. Si la marée verte fit à nouveau son œuvre, elle n’alla pas plus loin que précédemment, grâce (ou malgré) une résistance héroïque sur Rochechouart et Clos Saint-Lazare, deux quartiers très checké. Ne restait plus grand chose aux autres camps à conquérir, et c’est la Défense, Bercy et la Plaine, leur ancien souffre-douleur, qui s’en chargèrent. Reste un noyau dur qui a tenu, glanant même quelques quartiers à Chaillot et titillant Bercy à Aligre.

9. La saison s’annonçait pourtant si bien pour les Roses ! Renforcées par de nombreuses recrues de luxe de différents camps, on pouvait s’attendre à une remontée explosive. Plombée par l’éloignement des nouvelles recrues et des problèmes d’organisation, la fusée à fait pshit. Les résidents résistèrent autant qu’ils ont pu, les recrues de la Forêt, Lutèce et surtout Montparnasse ne laissèrent rien. Croyant leur QG de Cachan sécurisé (il ne l’était pas), ils offrirent même la victoire à leur bourreau Montparnassien au dernier moment bien malgré eux. Reste des quartiers de prestige intra-muros apportés par les nouveaux (furtifs ?) arrivants, comme les abords de la place de l’Étoile, Petite-Pologne et Templiers. Maigre consolation.

10. Après une première saison couronnée d’une 3e place étincelante, patatra ! Chaillot, privé de son leader charismatique ayant déménagé vers des horizons plus verts, n’a pas su se remobiliser. Résistant pourtant vaillamment au sud en première partie de saison, le nord, anciennement les Champs, a très vite été bradé. Le reste est parti par lot face à des équipes mieux organisées, le coup de grâce arrivant avec la prise du Champ de Mars à quelques jours de la fin par le futur champion, prévisible malgré la résistance de quelques uns. Parmi les 4 quartiers restants reste tout de même deux prises à la Défense (Levallois-Perret et Vaucresson) face à zéro.

Déroulé de la saison

Période Joueur Points Annonce
Saison 8 Brooganboo 3 333 Et de deux pour Montparnasse ! Duel au sommet avec Belleville, 3e titre pour Broo.
Novembre 2014 SuperBanana 1 152 SuperBanana revient au top ! Comme à chaque fois qu'il revient en fait.
Ep13 : du 24/11 au 30/11 Kenshiro 342 Kenshiro enlève le dernier titre hebdo de la saison, suivi du jeune CypCazenave.
Ep12 : du 17/11 au 23/11 Fyp 347 Fyp ramène le titre hebo à la Forêt, devant Superbanana et MrPrince.
Ep11 : du 10/11 au 16/11 Mr_Prince 348 Encore un titre hebdo pour Mr Prince, devant Girolamo et SuperBanana.
Ep10 : du 03/11 au 09/11 Topain 295 Topain de Bercy récupère enfin le titre hebdo, plus d'un an après avoir rejoint le jeu.
Ep09 : du 27/10 au 02/11 Necroli 442 Grosse semaine du lutécien Necroli, devant le recordman MisterGuinness.
Octobre 2014 MisterGuiness 1 282 MisterGuiness domine le mois pour un top en vert et gris.
Ep08 : du 20/10 au 26/10 MisterGuiness 564 MisterGuinness affole les compteurs et bat le record hebdo pour un top en vert.
Ep07 : du 13/10 au 19/10 Valiotcha 400 Valiotcha de Belleville fait une semaine solide, devant le couple LGBT de Lutèce.
Ep06 : du 06/10 au 12/10 Baru 320 Baru premier devant le couple LGBT pour un podium en gris.
Ep05 : du 29/09 au 05/10 Fremontor 397 Fremontor remonte en selle, devant l'Infiltré et Steack95 de la Plaine.
Septembre 2014 Bam 1 389 Bim, Bam, Boom, Bam prend le dessus sur Brooganboo.
Ep04 : du 22/09 au 28/09 Le Coco de Belleville 554 Le Coco de Belleville et son vélo battent tous les records, devant Brooganboo.
Ep03 : du 15/09 au 21/09 Brooganboo 376 Brooganboo n'est pas rassasié et passe devant Dannywilde de Belleville.
Ep02 : du 08/09 au 14/09 LGBTHusband 385 LGBTHusband de Lutèce s'impose sur le fil face à TinkyTam de Belleville.
Ep01 : du 03/09 au 07/09 Kenshiro 351 Kenshiro fait son barou d'honneur à la Défense, devant Mido1981 et Heimefe.

Médailles lancées

Les stats

Quartiers les plus checkés :

# Quartier Checkins
1 La Défense 11 355
2 La Plaine 10 208
3 Les Roses 9 325
4 Les Halles 8 039
5 Asnières 6 585

Quartiers les plus minés :

# Quartier Explosions
1 Opéra 202
2 Faubourg du Temple 181
3 Mont Sainte-Geneviève 175
4 Saint-Victor 168
5 Temple 157

Artificiers :

# Joueur Explosions
1 Gozia 239
2 Otomato 135
3 Slyv 123
4 McTri 119
5 kv_blackparis 105

Démineurs :

# Joueur Déminage
1 anneso 51
2 LGBTPower 45
2 Skilled 45
4 LoObs 42
5 Certes 41

Chairs-à-canon :

# Joueur Vol planés
1 Sharukh 62
2 v0dky 58
3 id5 48
4 Kharma 47
5 lapinegrise 46
5 aspen 46
5 Nunu 46

Pipelettes :

# Joueur Blablablas
1 EtienneMarcel 1 804
2 Arlem 1 731
3 damdosda 1 470
4 Smoutch 1 463
5 noot 1 268